10 août 2016

"Pierre Paulin"

  Attention ! Il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter de l'exposition "Pierre Paulin" ayant pris ses quartiers tenant au Centre Pompidou.
  Déjà, sachez que si je vous envoie là-bas, c'est que, a priori, ça s'annonce bien, étant donné que ce n'est pas franchement mon musée favoris (note : ceci est un euphémisme).

  ✒︎La conception

  L'exposition est assez riche dans sa composition : on y retrouve bien évidemment les créations du designer (objets, croquis, maquettes...), mais également des petits films (que ce soit des interviews, des décriptages d'objets, de petits documentaires sur une période...) a regarder aussi bien debout qu'assis dans les fauteuils de Paulin.
  L'ensemble est tout en rondeurs, le (petit) parcours ne vous fera jamais affronter des angles droits, donnant un beau sentiment d'être dans un cocons avec ces matières de mousse, à l'image des conceptions, des visions du designer.

  ✒︎La collection

  On peut majoritairement retrouver des assises dans cette exposition, mais pas seulement — j'ai notamment photographier un fer à repasser Calor, simplement parce que nous avions le même âge, haha !
  Plus sérieusement, les couleurs sont aussi un point intéressant car on trouve un peu de tout, du plus sobre au plus audacieux lorsque l'on traverse les années 60-70.
  Un autre axe intéressant : la période "Mobilier de France" de Paulin, ayant travaillé pour des musées ou des présidents de notre république. Il est passionnant de comprendre sa démarche à travers des objets qui nous semble aussi simple qu'une chaise qui est pourtant le point le plus chargé en force et en symbolique pour une personne de pouvoir.

∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

  Du coup, dépêchez-vous d'y aller, elle vaut vraiment le détour, même si elle se fait un peu rapidement.

∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

  ✒︎Pierre Paulin, jusqu'au 22 août 2016 au Centre Pompidou (Paris)
  ✒︎Tarifs

★★★★★
—xoxo

Thé & Moi : La Thé Box "Surf" du mois de juillet 2016

  Attention ! voilà qui pourrait tromper le sale été que je me tape dans cette fabuleuse région parisienne ! Un peu de douceur et de chaleur dans cette nouvelle box.

  Alors, prêts ? Let's go to the beach!

  ✒︎Dans la box ce mois
  • Les thés 

    • Blue, La Thé Box : A bâbord, des notes de litchi, de pêche et de goyave. à tribord, des feuillesde bambou, des fleurs de jasmin et des pétales de roses. Le long du mât, le thé vert de Chine Sencha déploie son parfum de liberté. Un mélange à infuser au soleil, en regardant les vagues caresser le sable doré. — Mon avis : Quelle senteur ! Il m'a d'amblé donné envie avec sa bonne odeur sucrée et fruitée. Le goût est tout aussi sympa, mais je ne rachèterai pas car je le trouve un peu trop doux pour moi, pas assez franc dans ses saveurs, ce qui fait que je ne saurai quand le boire... seulement pour le quatre heures avec des biscuits ?
    • Earl grey strong, teapigs. : L’Earl Grey qui a du cran ! Un thé noir qui mêle puissance et délicatesse. Sa base associe deux thés raffinés, Ceylan et Darjeeling, à deux thés corsés d’Assam et du Rwanda. Fleurs de bleuet, arômes d’agrumes et de bergamote complètent ce mélange tonique. — Mon avis :  J'ai trouvé ce thé plus délicat que puissant, il est très bon, mais cela reste un earl grey donc oui, je peux le conseiller, mais je ne rachèterai pas.
    • Mao feng green tea, teapigs. : Une légère brise caresse l’Océan pendant que le thé vert Mao Feng infuse. Unique, précieux, pur. Sa dégustation dévoile des notes estivales de pêche et d’abricot. Tout droit venu de Chine, il se savoure au calme, à l’ombre d’un palmier. — Mon avis : Alors franchement, je ne sais pas où on pu se caser les notes de pêche et d'abricot étant donné que le mao feng est très végétal et que l'attaque d'artichaut est très prononcée... Un thé pas déplaisant, que je ne rachèterai pas, toutefois, mais qui vaut le détour car très agréable.
    • Popcorn tea, teapigs. : Un Genmaicha. — Mon avis : Hyper réconfortant à l'odeur de riz  soufflé et de popcorn, ce thé se fait doux en bouche, ni trop gourmand, ni trop rond ce qui en fait une boisson pouvant être consommée à tout moment de la journée, même s'il semble plus opportun de s'en servir un mug devant un bon film ou une série captivante ! Du coup, je pourrais racheter.
    • Acaï & Goji, Teatower : Sur une base de thé vert parfumé, rose, raisin, cranberry, goji, acaï, framboise et myrtille stimulent les sens. Un mélange super énergisant et antioxydant pour garder le sourire tout au long de la déferlante. — Mon avis : Ce thé, que ce soit à l'odeur ou au goût me rappelle trop un sirop pour la toux destiné aux enfants... C'est très doux, les fruits sont immédiatement reconnaissable, un peu sucré,  parfait pour la saison estivale mais je ne rachèterai pas.
    • Thé noir algues & orange, Tonnerre de Brest : De l’Océan Atlantique à l’Océan Indien... Ceylan, l’île de thé, et ses thés noirs remarquables et fins. Sur une base de thé noir bio, les algues, les écorces d’orange bio et l’arôme naturel d’orange s’apprivoisent. Parfums provocants, audacieux et captivants. Union évidente. — Mon avis : Une saveur presque poivrée avec ces algues, qui rend le thé très intéressant. Moi avais peur que l'orange soit trop présente (je trouve ça trop fade dans un thé), elle qui avait une odeur de Fervex, je suis ravie de constater qu'elle n'est là qu'en note fine et subtile afin d'éveiller le tout. En bref, un thé équilibré, parfait pour le matin et que je pourrais racheter.
    • Happy tea, Your tea : Pour se réveiller de bonne humeur ! Et la garder tout au long de la journée, en soulageant le stress et en diminuant l’anxiété. Un mélange de chrysanthème, goji, canelle, citron et rose, sur une base de thé rouge chinois. Bon pour le moral ! — Mon avis : Le citron se fait doux, contrebalancé par un goût boisé qui donne du coffre et un goût fleuri qui rafraichit l'ensemble. Par contre, le thé est très doux, tellement qu'il pourrait passer pour une infusion ! Je le conseille volontiers, mais ne rachèterai pas.
    • Energy tea, Your tea : Pour garder la pêche ! L’énergie au naturel, avec les fleurs de ginseng, la menthe, le citron, les écorces d’orange et la lavande. Un thé vert de Chine qui favorise la concentration, à infuser pour mémoriser les figures dans le curl de la vague. — Mon avis : Un mélange globalement vert où transparait l'orange et légèrement la lavande, les autres saveurs étant trop ténues... Je ne rachèterai pas.
    • Antioxidant tea, Your tea : Pour purifier l’organisme ! Un mélange qui vise à aider le système immunitaire et à fortifier l’ensemble du corps, grâce aux ingrédients qu’il contient : ginko biloba, goji, cannelle, rose, ginseng et thé rouge chinois. Pour ressourcer son corps tout entier. — Mon avis : Un thé qui m'a un peu surprise avec un fond vaguement algueux et iodé qui masque la cannelle qui me faisait un peu peur, n'aimant pas ça. Il n'est pas mauvais, mais je ne retrouve pas la saveur d'un thé rouge, donc je ne rachèterai pas.
    • Her tea, Your tea : Il contient du thé Oolong, Ren Shen, Ju Hua, Du Song Guo, Wu Wei Zi, Xun Yi Cao, Gou Qi. En somme, des thés chinois aux vertus bienfaisantes ! — Mon avis : Un thé à la fois fumé et iodé, quelque chose d'un peu hybride que je ne rachèterai pas mais qui pourrait intéresser les curieux.
  • Les infusions 

    • Surf in Plett, Cape and Cape : Raz-de-marée de saveurs gourmandes ! L’Afrique du Sud rencontre l’Amérique Latine : le Rooibos sublime la douceur du Lapacho, l’arbre sacré des Incas. La pomme et la pêche naturellement sucrées rappellent les fruits bien mûrs à croquer par une belle journée d’été. à siroter en cocktail du matin au soir ! — Mon avis : Un rooibos d'où ressort principalement une saveur de pomme à la cannelle avec, en note de fond, effectivement une touche de pêche. Le tout est sucré mais doux, chaleureux, presque floral. Je ne rachèterai pas mais il est très bon.
  • Les douceurs 

    • Carré suisse n°13, Carré suisse : Le croquant des pépites de caramel se mêle au coté iodé du sel de Guérande pour un chocolat au bon lait Suisse fondant, subtil et gourmand. — Mon avis : Autant j'ai aimé le caramel (relativement discret, tout de même), autant je n'ai pas spécialement apprécié le chocolat, ce qui est dommage, pour du chocolat au caramel...! La saveur n'est absolument pas gourmande, donc je ne rachèterai pas.
    • Délice de fruit & noix, Kind : Une barre de céréales à base de fruits secs et de fruits à coques pour un concentré d'énergie au quotidien ! — Mon avis : Je n'ai pas pu goûter à cette barre, beaucoup trop d'ingrédients me rendant malade.
    • Touche de thé pêche, Volvic : Volvic touche de thé c'est de l'eau minérale naturelle Volvic, une touche de thé et un délicat goût de pêche ou de menthe. C'est une boisson sans conservateurs, sans édulcorants et aux arômes 100% naturels !— Mon avis : Une boisson plus forte en goût qu'un Nestea, par exemple, et qui est fort agréable avec des saveurs bien marquées, je pourrais racheter.
  • Les accessoires 

    • Tea, surf & fun, La Thé Box : Mon avis : Un totebag sympathique pour y fourrer tous nos essentiels (ou non).

      ✒︎Avis final

      Une box très prometteuse, avec de sympathiques découvertes mais qui ne m'ont pas autant emballées que les fois précédentes... Du coup, rien ne se détache réellement, je pourrais seulement noté que j'ai enfin découvert le goût des genmaicha.

    ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴


    ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

      Si vous avez également reçu cette box ou connaissez ces produits (voir des similaires), n'hésitez pas à partager vos avis et recommandations.

      ✒︎La Thé Box Surf
      ✒︎La Thé Box
    —xoxo

    22 juillet 2016

    Favoris d'avril à juin 2016

      Le dernier trimestre a été un tantinet (quel euphémisme !) difficile pour moi, alors les favoris prennent une allure un peu particulière...

      ✒︎Beauté
    • "Secret Charm", Victoria's Secret : Cette senteur, je la connais et la possède sous la forme d'un gel pailleté pour le corps depuis cinq ans maintenant, sans jamais mettre la main sur la version eau de toilette (ou brume, d'ailleurs). Du coup, quand j'ai vu, après mon séjour à Londres, que cette fragrance n'était plus commercialisée, j'étais, mais tellement déçue ! Par chance, loués soient les sites de destockages ! J'ai pu retrouver la collection sur beauté privée alors j'ai sauté sur l'occasion !
    • Lingettes démaquillantes hydratantes, Yves Rocher : Décidément, j'en viens souvent à vous présenter des produits de la gamme Hydra Végétal ! Rien de nouveau sous le soleil donc : l'odeur est toujours aussi rafraichissante et le confort extra. Ma mère me les avait prises, juste comme ça et au final, elles ont détrôné mes lingettes favorites de chez Diadermine.
    • Eclat Minute Huile Confort Lèvres, 02 Raspberry, Clarins : Je suis un cas un peu chiant; c'est-à-dire que j'ai souvent les lèvres gercées, mais que je ne peux quasiment mettre aucun baume dessus car il n'est pas rare que je fasse une réaction allergique à l'un d'eux. Et puis, miracle ! Clarins fut là pour me sauver les lèvres avec son huile que je voulais déjà me procurer depuis des lustres mais, n'existant plus qu'au miel (ben oui, l'édition limitée à la framboise semblait vraiment très très limitée) et le miel me faisant vomir, le calcule était vite fait. Du coup, je vous la recommande fortement, le petit plus étant l'embellissement de votre bouche.

      ✒︎Mode


      ✒︎Culture
    • Pour un soir seulement, Journal (sexuel) d'une ex-petite moche, Thomas Raphaël, J'ai Lu, 2016 : Je ne vais pas trop en dire — d'ailleurs, cliquez sur le lien pour retrouver le résumé du livre — car j'ai décidé de m'étaler davantage dans cet article, mais sachez que c'est une petite gourmandise. Un style simple et fluide, des situations tellement drôles et pourtant si justes (enfin, la fin reste très romanesque, mais qu'importe)... Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas autant prise au jeu dans un bouquin ni ri si fort ! A dévorer.
    • Celibadrip, Anne Berland, Albin Michel, 2016 : Idem, je ne vais pas vous en dévoiler une miette, mais sachez que c'est mon méga coup de cœur de ce début d'été ! Un booster de folie !

      ✒︎Nourriture


      ✒︎Autre
    • Mon "bullet journal", Bujo Premier : Un petit quelque chose que j'ai mis en place assez récemment et qui fait, par ailleurs, maintenant parti de ce blog. Si vous ne savez pas ce dont il s'agit, globalement, c'est un carnet qui va remplacer vos agendas, vos listes de courses, vos listes de tâches, vos journaux intimes ou à rêves, vos courbes de poids, vos livres de comptes... en bref : vous y mettez tout ce qui vous semble nécessaire, c'est vous qui le construisez, au fur et à mesure.
    • Marque-pages, British Library : Un charmant marque-pages que j'ai trouvé dans la boutique souvenir de l'exposition consacrée à Alice au pays des merveilles à la British Library. Je n'en ai jamais vraiment eu mais je dois dire que je n'arrive plus à me passer de lui.
    • "Lake Sunset", Yankee Candle : Une bougie qui sent bon la nostalgie et les bords de paradis tropicaux au soleil couchant (c'est dire à quel point elle est bien nommée). Un petit quelque chose de subtil, de cosy et de chaleureux pour une agréable soirée à la maison.
    • Mon chez-moi : Alors non, je ne vous montre pas encore à quoi mon studio ressemble, je ne dispose pas encore de tous mes meubles, toute ma déco etc. ! Mais, je dois bien le dire, je suis déjà en amour de mon cocon. Enfin, après un an de déracinement, j'ai pu me créer mon nouvel espace de vie, et j'ai plus que hâte de vous présenter le résultat complet — surtout pour vous donner des idées d'aménagement pour un espace d'une vingtaine de mètres carrés.

    ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴



    ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

      Rendez-vous en septembre pour une nouvelle fournée de favoris !


    —xoxo

    15 juillet 2016

    Cet été, on fait comme l'été dernier ?

      Mais si, souvenez-vous ! L'été dernier, je vous exortais à tomber amoureux, doppée à mon propre bonheur ! Mais si, je vous avais présenté trois livres, dans cet article ci, en plus ! Ralala ! Bon, ce n'est pas grave, je vais recommencer pour cette saison, doppée à rien du tout, le cœur brisé mais l'esprit toujours vif grâce à mon ancien fournisseur que j'ai retrouvé haha ! — Vous n'avez rien compris ? ça ne fait rien, je ne suis pas tout à fait sûre que ce dernier passage ait un sens quelconque.

      Peut-être vais-je donc proposer une nouvelle tradition, en vous présentant à nouveau trois livres. C'est tout simple et pile dans le ton pour les gens pressés ou ne s'accordant qu'une parenthèse lors des vacances.

      Nota bene : je ne copierai pas les résumés, donc cliquez sur les liens qui vous renvoient à l'édition que je possède du bouquin mentionné.

    ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴


      Avant toute chose : je l'ai dé-vo-ré ! Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre quasiment d'une traite, et depuis l'année dernière que je n'étais pas en train de m'exclamée à voix haute et à rire autant ! — Ca commence bien, n'est-ce pas ?
      Un journal hilarant dans lequel nous pouvons tous nous retrouver (que ce soit en la personne de Julie, l'héroïne, ou des autres tant tout le monde sonne juste). Sans dire que nous avons tous connu cette situation de mortalité imminente, nous nous sommes tous remis en question concernant nos choix de vie, nos relations avec autrui et c'est en cela que ce roman peut toucher un large public, et pas seulement la jeune fille ou la fraîche trentenaire en quête d'un bon livre de plage.
      Je dois l'avouer, le fait d'avoir entamer la lecture de ce journal en quasi simultané avec ma découverte du "bullet journal" m'a fait une grande impression et ma vision des choses (de mes choses) ne cesse d'évoluer depuis. Une bonne thérapie à faible coût ? En tout cas : un réel coup de cœur !
    ★★★★★

      En finir avec Monica, Candace Bushnell, Albin Michel, 2016

      Un démarrage quelque peu long avec une héroïne pas si engageante que ça, légèrement pathétique tant le contraste entre son âge et son attitude un brin stupide et juvénile est fort. J'ai donc un peu rechigné durant toute la première moitié du roman (oui, c'est long); mais ensuite, tout s'accélère et devient bien plus intéressant. Enfin : quel twist pour conclure ! Je ne m'y attendais pas (ou plutôt, j'avais bien deviné une partie, mais je ne veux rien vous spoiler, alors je ne peux en ajouter davantage !!); voilà qui ne me fait pas regretter ma lecture... même si on se dit "tout ça pour ça !?".
    ★★★☆☆

      Celibadtrip, Anne Berland, Michel Lafon, 2016

      La lecture se fait super fluide tant le style est vif et drôle — et sûrement parce que mes manières de parler et d'écrire sont proches, dans la vraie vie, aussi. Je l'ai lu dans un contexte particulier : ma propre rupture et un état de dépression certain donc, au début, c'était un peu difficile, au sens où on acquiesce à tout, que votre ex est un "fils de pute" (cf. le livre, pas mes paroles) etc. etc. Mais en fait, pas du tout; j'ai été remontée à bloc au fil de ma lecture et ça m'a fait un bien fou ! De fait, je le conseille au plus grand nombre, et particulièrement aux cœurs brisés — ça ne le recollera pas, ça ne vous redonnera pas foi en l'Humanité, mais ça vous fera passer un excellent moment.
    ★★★★★

    ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

      Alors, heureux ?

    —xoxo

    9 juillet 2016

    Thé & Moi : La Thé Box "Detox" du mois de juin 2016

      Une nouvelle box qui devrait ravir les amoureux d'infusions et de saines choses... pour être bien dans son corps, et dans sa tête.

      Alors, prêts ? Que mon sacrifice commence !

      ✒︎Dans la box ce mois
    • Les thés 

      • Bio Detox, MD L'Autre Thé : Mélange de thé vert Sencha, de thé blanc Paï Mu Tan, de prêle à l'arôme naturel de citron parsemé de feuilles d'ortie et de citronnelle. — Mon avis : Un intéressant équilibre entre douceur et vives attaques. Les saveurs zestées sont parfaitement identifiables, tout comme les notes herbeuses des feuilles d'ortie (vrai point fort de cette décoction) qui soulignent le léger côté marin du Sencha. Toutefois, je ne rachèterai pas ce thé, ne sachant pas réellement à quel moment le boire...
      • Aloha, La Thé Box : Sous l’ombre d’un palmier, couleurs et parfums se confondent : thé vert Sencha de Chine, jasmin, goyave, gingembre, pomme, basilic, graine de coriandre, fleurs de groseille et hibiscus. L’Aloe vera complète ce mélange avec ses nombreuses propriétés bénéfiques. Cette plante miracle stimule les défenses immunitaires, favorise la cicatrisation, aide à l’élimination des toxines et soulage les maux gastriques. Un véritable voyage au pays du bien-être. — Mon avis : Un thé qui sent excessivement bon et qui détend instantanément ! Le basilique et la coriandre donnent une saveur sympathique à l'ensemble, quelque chose d'original sans pour autant être trop déstabilisant qui vivifie assez l'esprit donc,  je pourrais racheter.
      • Thé vert detox, Clipper : Les bienfaits de la nature dans une tasse ! Sur une base de thé vert, fleur de sureau, ortie, fenouil, pissenlit, zeste de citron vert et arôme naturel d’orange s’entremêlent dans une danse du bien-être. Hop ! Vitalité boostée. — Mon avis : Agréable surprise ! Comme je déteste le sureau et le fenouil, j'ai eu très peur de le goûter mais, au final, les agrumes prennent assez de place pour en faire une boisson justement agréable. Pour donner une image qui parlera au plus grand nombre : on pourrait comparer ce thé à du Ricola, ce qui fait que je pourrais racheter (mais pour un instant doux lorsque je suis malade, histoire de changer de mon Vladouche).
      • Green Tea Ginger Seaweed, Dr Stuart's : Entre terre et mer… D’un côté, le thé vert et le gingembre. De l’autre, les algues récoltées à la main dans le Nord de la France. L’algue est un aliment surpuissant qui contient tous les minéraux dont le corps a besoin. Une rencontre aussi improbable qu’évidente. — Mon avis : Une saveur beaucoup trop marine pour moi qui n'en ai pas l'habitude. C'est assez rebutant au nez, mais en tasse, ça passe mieux; toutefois, comme je le disais, ce goût d'algue amène une saveur beaucoup trop poissonneuse pour moi, ce qui fait que je ne rachèterai pas.
      • Skinny detox, Teatox : Toujours biologiques et de haute qualité, leurs mélanges sont organiques, fonctionnels et efficaces… Pour que chaque infusion soit un moment privilégié. — Je n'ai pas reçu ce thé, mais le Yuzu de Tamia & Julia à la place.
    • Les infusions 

      • Ortie piquante, Erbie : Plante médicinale aux mille vertus, l’ortie piquante agit sur l’ensemble du métabolisme. Elle est très riche en calcium, en fer et en minéraux. Elle soulage les douleurs articulaires et musculaires, favorise le tonus physique et revitalise la peau, les cheveux et les ongles. L’ortie piquante n’est pas une plante magique, mais presque ! En usage interne, la décoction est à privilégier : mettre trois à quatre cuillères à soupe d’ortie piquante dans un litre d’eau froide portée à ébullition, poursuivre l’ébullition trois minutes, retirer du feu et laisser infuser dix minutes avant de filtrer. Boire idéalement deux à trois tasses par jour. — Mon avis : A tester plus tard...
      • Sauge de montagne, Le Bénéfique : Une infusion en tige, la nature à l’état brut. La sauge de montagne renferme de nombreuses vertus. Elle est notamment recommandée en période de nervosité et de fatigue passagère. Elle combat le rhume et la grippe, en soutenant les défenses immunitaires. La sauge de montagne s’infuse avec élégance après le dîner et facilite la digestion. Pour une nuit douce et paisible… — Mon avis : Une boisson réconfortante au goût légèrement poivré, très appréciable en fin de repas. Par contre, étant donné l'extrême simplicité du produit, je ne rachèterai pas; je pense pouvoir en cueillir près de chez moi ou alors, en trouver dans des petites herboristeries pour pas grand chose...
      • Mes belles gambettes, Clipper : Bye bye la sensation de jambes lourdes, avec cette infusion à base de rooibos qui associe hibiscus, fleurs de sureau, cynorhodon, racine de réglisse et morceaux de fraises. — Mon avis : Oh surprise ! J'ai déjà pu consacrer un article sur cette infusion en particulier, alors je vous laisse le lire pour en savoir plus.
      • Skin purify, Dr Stuart's : Pour une beauté intérieure éclatante, cette infusion mêle trèfle rouge, ortie, racine de pissenlit, de bardane, camomille, mélisse, zeste et arôme naturel de citron. Elle prévient et combat les bactéries. Une boisson de choc ! — Mon avis : Une infusion un peu légumeuse qui est tout à fait consommable en fin de journée. Le goût est donc intéressant, mais je ne rachèterai pas car je suis plutôt sceptique quant aux propriétés bénéfiques.
      • Slim plus, Dr Stuart's : Quand l’envie de grignoter est trop forte… Hop ! Slim Plus. Son mélange de fenouil, de racine de pissenlit, de galanga, de feuille de tilleul, de soie de maïs et d’avoine, avec un soupçon d’arôme naturel orange, est parfait en guise de coupe-faim. — Mon avis : L'attaque est vive, je ne m'y attendais pas ! Ce petit cocktail me rappelle un peu les réglisses avec de la pâte d'amande autour. Une agréable surprise un peu gourmande (cocasse pour un ersatz de coupe-faim) que je pourrais racheter.
      • Detox, Dr Stuart's : Purifiez votre organisme de l’intérieur, avec cette infusion à base de racine de bardane, de pissenlit, de réglisse, de gingembre, de galanga, soie de maïs, Chardon-Marie, menthe poivrée, menthe verte, sauge, feuille d’artichaut et de mûrier. Un cocktail bienfaisant ! — Mon avis : Une infusion un peu déstabilisante au niveau du goût. Je ne saurais trop quoi en penser. Un bouquet de saveurs d'où ne se dégage pas franchement une note plus qu'une autre, c'est assez égal; par contre, en fond se sent très nettement la réglisse qui glisse dans la gorge. Tant de perplexité fait que je ne rachèterai pas.
      • Yuzu, Tamia & Julia — Mon avis : Une sympathique infusion pour tous les amoureux des saveurs citronnées; malheureusement, je n'aurais rien de plus à en dire, un charmant basique pour nous changer de l'eau plate... Voilà, voilà. Possédant déjà un bon thé noir au yuzu me correspondant davantage, je ne rachèterai pas.
    • Les douceurs 

      • Emily Fruit Crisp : Oh la jolie découverte ! Des bananes croquantes à croquer pour un tea time detox et gourmand ! — Mon avis : Des chips tout ce qu'il y a de banal. Je ne les ai que goûté comme ça, mais il est possible de cuisiner avec. Elles sont croquantes et fondantes, mais je ne rachèterai pas.
      • Bio Snack, Eco-Biscuits : Les gâteaux secs d’Eco Biscuits sont de vrais produits naturels. Le but est: la fabrication de gâteaux secs avec des ingrédients biologiques, sans addition de sucre de canne ou de betterave. Ainsi, Eco-Biscuits vous propose des produits aux ingrédients naturels, sucrés au sirop de céréales et au sirop de fruits. — Mon avis : Un biscuit un peu dur mais assez intéressant au niveau du goût qui me rappelle vaguement les Figolu. Par contre je ne rachèterai pas.
    • Les accessoires 

      • Tasse "Feel good", La Thé Box : Mon avis : Une jolie tasse, toute mignonne, mais un peu petite pour moi. Je compte la reconvertir en pot pour un cactus — très certainement, ayant le goût de l'ironie.

        ✒︎Avis final

        Comme je l'ai esquissé dans l'introduction, cette box était comme un petit sacrifice pour moi car, comme vous avez dû vous en rendre compte, depuis le temps, je ne suis pas une grande amatrice d'infusions (et c'est le moins que l'on puisse dire) mais, je dois bien l'admettre, j'ai eu quelques bonnes surprises. En effet, les infusions étaient globalement pas mal, même s'il n'y avait pas de quoi sauter au plafond. Une bonne découverte avec le Aloha dont l'odeur et le goût sont tout bonnement exquis.

      ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴



      ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

        Si vous avez également reçu cette box ou connaissez ces produits (voir des similaires), n'hésitez pas à partager vos avis et recommandations.

        ✒︎La Thé Box Detox
        ✒︎La Thé Box
      —xoxo

      9 juin 2016

      Bienvenue à Bujo Premier !

        Mais c'est qui, celui-là ? Eh bien, celui-là, c'est mon tout premier bullet journal. Qu'est-ce donc que cela ? Basiquement, il s'agit d'un carnet qui va remplacer tout ce qui est agenda, liste de courses, journal des rêves, plans d'objectifs à atteindre, j'en passe et des meilleurs — si vous voulez en savoir plus, il suffit de consulter votre ami Google ou son cousin YouTube.

        J'ai donc plongé dans ce nouveau "phénomène" grâce à ma collègue, mais néanmoins amie Emilie qui a commencé le sien il y a un petit temps et j'ai été séduite par cette idée de chronique, plus que d'organisation — parce qu'étant une personne un peu, mais un tout petit peu flemmarde à mes heures perdues, même avec un joli carnet, ça n'aurait pas suffit à me donner la force d'organiser davantage ma vie.
        Du coup, je vais ici vous présenter mon bullet journal, la manière dont j'ai décidé de l'organiser et, tous les mois, je reviendrai sur ce qu'il s'est passé.

      ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

        Avant tout, je vais étaler mon matos avec vous.
        Concernant le choix de mon carnet, je me suis naturellement tournée vers ma marque fétiche, à savoir Moleskine; voilà d'où viennent mes agendas ou mes carnets de voyage et je n'en suis pas déçue. Certes, ils sont un peu cher pour du papier vierge, mais la qualité est là et ils sont ravissants. Bref, j'ai choisi une édition spéciale Toy Story avec les petits aliens verts que j'apprécie particulièrement.
        Côté écriture, pour l'instant, je me suis penchée sur deux types d'outils : les stylos Fineliner 15 point 88 (pointe F 0,4mm) de Stabilo que j'aime beaucoup, avec un choix étendu à quinze couleurs, et les surligneurs Neon Pen 68 (pointe 1mm), toujours de Stabilo, déclinés en six teintes.
        En bonus, j'ai dégainé les Post-it Note Markers 3M, de quatre couleurs différentes, afin de les utiliser aussi bien en tant que marque-pages que pour laisser des notes plus visibles à l'intérieur du bullet journal.


      ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

        Entrons maintenant dans le vif du sujet.

        ✒︎Le tronc nécessaire à tout bullet journal

        Pour le bon fonctionnement et la praticité de l'outil, il est important d'établir un code couleur et/ou de signalétique ainsi que de dresser un bon index.
        Personnellement, je n'ai choisi d'expliciter que mon code couleur, en guise de préambule; j'ai décidé de me passer de signalétique car elle peut se résumer très simplement : une case cochée, l'élément est validé, une case fléchée, l'élément est reporté et basta (d'autres personnes utilisent encore tout un tas de signes et symboles, mais je n'en trouvais pas l'utilité dans mon cas).
        Le code couleur établi, j'ai laissé cinq pages afin de les consacrer à mon index, qu'il faudra remplir au fur et à mesure. J'ai choisi de le laisser en noir, avec quelques points de couleurs si l'entrée représente tout un thème à elle toute seule; ne sont donc pas concernés les pages mensuelles, par exemple.

        ✒︎Quelques pages d'importance

        L'index passé, avant de passer aux pages mensuelles, j'ai choisi de créer des pages suffisamment importantes au fil de l'année pour les laisser en amont de tout, notamment un calendrier afin d'avoir une vue abrégée de ce que j'ai à faire ou de ce que j'ai fait au cours de l'année.

        ✒︎Les pages mensuelles

        Toujours en construction, ces petits chapitres regroupent, une nouvelle fois, un peu ce que vous voulez. Dans mes pages, j'ai décidé de créer une zone à événements importants (ou, du moins, intéressants), puis une liste de tâches à accomplir durant la semaine en cours avant d'enchaîner avec ce qu'il se passe quotidiennement.
        Aussi, à la fin de chaque mois, je compte créer un petit tableau avec le nombre de thés que j'ai pu boire, de livres que j'ai pu lire et de films que j'ai pu voir, histoire de lister quelques lignes de bonheurs simples.
        D'autres ajoutent des "trackers" afin d'avoir une vue étendue de ce qu'ils doivent faire dans leur semaine / mois, mais ce n'est pas l'orientation que j'ai voulu donner à mon bullet journal, je préfère l'aspect chronique, comme j'ai pu le mentionner en préambule.

        ✒︎Et la section "voyages" ?

        Comme vous l'avez remarqué avec le code couleur, j'ai prévu une partie "voyages" à tout ceci qui, comme pour les autres thèmes, pourra prendre une place en aparté au sein des chroniques journalières grâce à un système de tirets pour séparer la section, contrairement au trait droit qui délimite les journées. Ainsi, je peux mettre en avant cet important élément tout en continuant le cours normal de mon bullet journal, comme lorsque j'ai envie de prendre des notes de lecture ou de dresser un rapide avis sur une exposition, en vue de l'étoffer par la suite pour le blog, par exemple.

        ✒︎Côté déco

        Je ne suis pas une manuelle, mais alors du tout ! Par conséquent, je suis infoutue de dessiner correctement quelque chose, et c'est donc ironiquement que j'ai dressé mon auto-portrait dès l'index, histoire de donner le ton : voilà ce qu'il n'y aura pas à l'intérieur ! Du coup, pour l'instant, je ne sais pas trop comment je vais dynamiser ces pages, j'imagine que ça viendra au fur et à mesure; mais honnêtement, ce n'est que du bonus, je peux tout à fait me satisfaire de pages de textes.

      ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

        Alors, conquis à votre tour ? Vous en possédez déjà un ? N'hésitez pas à partager vos petites astuces ou vos méthodes d'organisation !

      —xoxo

      23 mai 2016

      Thé & Moi : La Thé Box "Tendre est la vie" du mois de mai 2016

        Après un mois tout en sueur, on s'accorde un peu de "Tendresse" avec cette nouvelle box !
        Alors, prêts ? Plongeons à bras ouverts dans un gros nuage de douceur !

        ✒︎Dans la box ce mois
      • Les thés 
        • Long Jing, Palais des Thés : Thé vert de Chine Long Jin. — Mon avis : Et voilà ! Encore un thé vert que j'aime bien ! Vous n'allez plus me croire lorsque je vous dit que ce n'est pas mon truc... En fait, maintenant j'ai compris que les thés aromatisés sur une base de thé vert ne fonctionnent pas pour moi, mais alors les thés d'origines ! Top, top, top ! Celui-ci est donc une bonne découverte, très vert à l'odeur, mais un peu plus rond en bouche, parfait pour le réveil; je pourrais racheter.
        • Blue of London, Palais des Thés : Mélange de thé noir de Chine, de bergamote, de pétales de bleuet et de mauve. — Mon avis : Un bon thé du matin, doux, mais pas assez folichon pour moi, je ne rachèterai pas.
        • Tea Time, Tamia & Julia : Pique-nique dans le jardin... Sur une base de thé vert Sencha de Chine, les fraises des bois, framboises, pétales de rose, de jasmin et de bleuet rappellent l’insouciance d’un après-midi de farniente. Fruit de la passion, pamplemousse, mangue et rhubarbe ajoutent leur touche de bonheur. — Mon avis : Je pense qu'il y a trop de saveurs dans ce thé que je n'ai pas franchement apprécié. Je ne rachèterai pas car il était trop fouillis pour moi, et un chouilla trop âpre en bouche. Dommage, ça donnait envie.
        • Oh Ma Chérie, Les Jardins de l'Hermitage : Elle mêle thé noir de Chine, arômes cerise-kirsch, coeurs en sucre et pétales de rose. Elle ensorcèle, cajole et console. Promenade dans un verger au printemps, main dans la main, le coeur léger, entre deux secrets dévoilés. — Mon avis : Une sublime odeur de cerises noires bien sucrées se dégage de ce thé qui se trouve être très doux, exactement comme sa description. Superbe pour un après-midi de douceur, ou une soirée enveloppé dans un grand châle; je pourrais racheter.
        • Tendresse, La Thé Box : Sur une base d’Oolong de Chine, avec de la noix de coco, une pointe de citronnelle, elle enjôle vos sens. Instant de magie, souffle de vie, tendresse. — Mon avis : La puissante odeur de noix de coco qui se dégage dès l'ouverture du sachet ne laisse aucun doute quant au rendu des saveurs. Ce thé se suffit à lui-même, tant il est gourmand (ou alors, à savourer avec des gâteaux secs). Certes, on sent l'acidité de la citronnelle qui réveille le tout, mais surtout, le côté beurré ! voilà pourquoi je ne rachèterai pas, car il m'écœure un tantinet; autrement, il est tout à fait intéressant, c'est à tenter.
        • Breakfast in Paris, Stash : D’inspiration parisienne, ce mélange de thés noirs, de lavande, d’extrait de bergamote et de vanille est parfait au petit-déjeuner. À déguster avec une baguette de pain encore chaude. — Mon avis : N'étant pas une grande fan des odeurs de lavande, je ne rachèterai pas ce thé, même s'il est tout à fait équilibré et qu'il se laisse boire sans problème, grâce à la vanille qui pourtant se dissipe une fois la gorgée bue.
        • Power Breakfast, Stash : Ce mélange de thés noirs et de yerba mate réveille les papilles. La yerba mate est un arbre sud-américain dont les feuilles infusées fournissent une boisson stimulante, le maté. Wake up ! — Mon avis : Pour être stimulant, ça l'est ! Amateurs de thés fumés, il peut tout à fait vous convenir; pour les autres, même si ce n'est pas non plus extrêmement fort, il serait bon de l'éviter. En tout cas, moi qui aime ça, je pourrais racheter.
      • Les infusions 
        • Infusion Merveilleuse, La Malle à Thé : Une alliance de plantes detox qui rassemble la crème de la crème des ingrédients : églantier du Chili, citronnelle du Mexique, gingembre et baies de goji de Chine, chicorée racine et fenouil de France, écorces de citron de Turquie, arômes naturels de pamplemousse et de feijoa. Avec ses baies de goji miraculeuses, cette infusion deviendra assurément celle du sourire ! — Mon avis : J'ai choisi de ne pas goûter à cette infusion.
        • Cranberry Pomegranate, Stash : Sur une base de rooibos, hibiscus, arômes de canneberge et de grenade révèlent une liqueur chaleureuse et festive. Une rencontre à la fois dépaysante et rassurante. — Mon avis : L'hibiscus et la canneberge se font beaucoup plus sentir que je ne l'aurais cru; en fait, j'aurais misé sur l'exact inverse, même et suis donc un peu déçue... Toutefois, l'infusion reste agréable, plus mélancolique que rassurante à mes yeux, à savourer avec une douceur sucrée, histoire de lui donner plus de peps. Je ne rachèterai pas.
        • Sunny Orange Ginger, Stash : Les sens en éveil... Une infusion sans caféine qui mêle zeste et essence d’orange, racine de gingembre, de réglisse, hibiscus et carthame. Un petit soleil à infuser en contemplant la lune. — Mon avis : J'ai choisi de ne pas goûter à cette infusion.
      • Les douceurs 
        • Rochers coco, Specul House : C’est simple, on adore la maison Specul House ! Découverte lors d’une balade en Belgique, nous sommes conquises par ses gâteaux moelleux, délicieux, gourmands, généreux… On ne vous en dit pas plus et on vous laisse découvrir avec un bon thé noir ! — Mon avis : Une seule moitié de ces rochers suffit amplement à nous caler en gourmandise ! En effet, je ne rachèterai pas car je les trouvent beaucoup trop écœurants... pour les becs sucrés, accro à la noix de coco, ça devrait passer.
        • Chocolat framboise & cranberry : L’intensité de la framboise et les notes subtilement acidulées de la cranberry réunies dans un coeur moelleux. Douceur fruitée, enrobée du fin chocolat noir Lindt. — Mon avis : J'ai décidé de ne pas goûter à ces douceurs.
      • Les accessoires 
        • Plateau de thé : Ce beau plateau tea time est le parfait accessoire pour un tea time très tendre….! — Mon avis : Un joli plateau qui ne casse pas des briques (je n'en peux plus de ces design d'oiseaux en plein envol), mais qui fait tout à fait son office.

          ✒︎Avis final

          Un peu trop de douceurs doucereuses à mon goût dans cette box qui contient pourtant quelques chouettes produits. Mon plus gros coup de cœur va au thé noir Oh ma chérie des Jardins de l'Hermitage; une sublime découverte et le plus tendre de toute la box, il ne faudrait pas passer à côté de celui-ci.

        ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴


        ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

          Si vous avez également reçu cette box ou connaissez ces produits (voir des similaires), n'hésitez pas à partager vos avis et recommandations.

          ✒︎La Thé Box Tendre est la vie
          ✒︎La Thé Box
        —xoxo

        19 mai 2016

        Thé & Moi : "Mes belles gambettes", Clipper*

          Alors là, camarades, je ne pouvais être plus heureuse. Jugez plutôt : mon tout premier "partenariat", et cela tombe sur une marque d'infusions ! et en plus, on ne me demande rien de particulier, même pas forcément d'en parler — bon, la bienséance l'exige, mais ce que l'Homme moderne fait de la bienséance, il s'en balance comme de sa première paire de chaussettes.

          Du coup, il s'agira cette fois d'une infusion, pour nous changer un peu des habitudes, de la marque  anglaise Clipper, qui se targue de travailler avec des producteurs bio. Fort bien. Et en plus, cette infusion permet d'avoir des jambes légères. Encore mieux, avec le boulot que je fais.
          Je vais donc procéder comme d'habitude, en traitant le produit sous trois aspects.

        ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

          ✒︎La composition

          Hibiscus, fleurs de sureau (24%), cynorhodon, racine de réglisse, rooibos, arômes naturels (5%), morceaux de fraises (1%).

        ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

          ✒︎Au premier abord

          La boîte est toute colorée et mignonne, avec ses fraises accentuées de leurs fleurs blanches entourant la tasse présente sur chaque boîte de Clipper. Les sachets sont emballés de manière tout aussi adorable, reprenant les mêmes codes.

          Au niveau de l'odeur, une subtile odeur de fraise nous annonce un instant savoureux.

          ✒︎Le goût

          Un goût tout aussi subtile, la fraise ne se fait pas trop sucrée ou écœurante. Le sureau n'est pas non plus trop présent, sans aucun doute atténué par la forte présence de l'hibiscus et à l'utilisation de rooibos.

          ✒︎Ce que j'en pense

          Je dois dire que, même si je n'ai pas noté quoi que ce soit concernant l'effet jambes légères, cette infusion se boit toute seule et est parfaite pour un après-midi post-shopping, avec une petite pâtisserie, le breuvage n'étant absolument pas sucré. Moi qui ne suis pas du tout (mais alors, du tout) adepte des infusions, je dois dire que celle-ci m'a rendu bien curieuse des autres saveurs que peut proposer Clipper... Enfin, ma plus grande crainte ayant été la réglisse (j'aime la manger en bonbon, mais basta), elle ne se sent pas du tout, étant juste là pour ses propriétés "médicinales". Non, vraiment, c'est réussi.

        ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴


        ∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

          ✒︎Mes belles gambettes, Clipper, 20 sachets, 40g — Environ 3€

          Merci à Floriane et à Clipper France pour cette adorable attention.
        ★★★★☆
        —xoxo

        17 mai 2016

        C'est comme une lettre ouverte, mais en plus fouillis...

          J'y ai pensé un peu toute la journée, à ce billet. Enfin, à la base, je voulais que ça en soit un, mais, au file de ma réflexion, il me semblait clair que ce serait plutôt un long texte (et sûrement peu intéressant pour la plupart d'entre vous). Je ne sais pas trop à qui ces lignes pourraient être adressées... évidemment, aux personnes à qui je tiens le plus. A celles qui me connaissent par cœur (Adeline et Julie). Aux évidences (papa et maman). Aux nouveaux rayons de lumière dans ma vie (Valentin, Doriane, Vanessa, Emilie et les autres). A l'Être (Loïc).
          C'est comme une lettre ouverte, donc; mais en plus fouillis.

          Depuis presque un an, je vis un quasi ravissement de jours en jours et, pour une personne aussi pessimiste que moi, avec ma bipolarité prête à m'exploser dans un coin du cerveau, ça tient presque du miracle ! Une petite baisse de régime au début de l'été, et me voilà repartie comme si de rien n'était à sa fin.
          J'ai rencontré des personnes tellement bonnes pour moi — que ce soit intellectuellement ou moralement — que je ne peux être que reconnaissante envers elles. Et puis est arrivée la cerise sur le gâteau. Bien sûr, au début, tout est beau, tout est rose, on ne se pose aucune question. Par contre, quand cette cerise commence à vous presser le citron pour rendre votre simple euphorie en une très sérieuse posture sentimentale, tout se chamboule...

          "Comment le croire ?" / "Comment lui faire confiance ?" / "B. est toujours là quelque part au-dessus de moi..." / "Comment dépasser mes peurs ?" / "Sommes-nous viable ?" / "Qui suis-je pour lui ?" / "Est-il vraiment sincère ?" / "Pourquoi veut-il à tout prix que je parte en vacances avec sa famille ?"...

          Il faut savoir dialoguer avec soi et avec l'autre. Tout système, toute relation social fonctionne de la sorte. Alors, après avoir foutue une bonne claque à toutes ces questions, après avoir surmonté B. — l'insurmontable B. —, après avoir frôlé l'hystérie... plus rien.
          Le néant.
          L'absence de dialogue.
          Le monologue roi.
          La cerise gâtée.
          L'ex est de nouveau dans ses pensées.

          Heureusement, dans ce chambardement insensé et nauséabond, mes cœurs, mes évidences et mes lumières ont été (enfin, sont toujours) présents, chacun à leur manière. Je n'ai pas toujours été tendre avec eux, mais ils sont toujours là et, comme la cerise, ils ne savent pas s'accorder : aucun n'est gris, ils sont tous blancs ou noirs.

          "Il va se rendre compte de sa connerie !" / "Un de perdu, dix de retrouvés !" / "Non, c'est pas possible, il t'adore toujours et tient toujours à toi, alors il va revenir !" / "Laisse ce connard ! tu trouveras mieux...!"...

          Enfin, après quelques errances, j'ai décidé de me battre ! Voilà bien la morale : il faut toujours se battre pour quelque chose auquel on croit. Moi, j'ai décidé de croire aux palabres de la cerise, alors je vais m'y tenir.
          Comme nous le ressorte toutes les sitcom du monde : si l'un des deux s'accroche en refoulant sa rancœur et si l'autre veut bien faire un pas, si les deux parties tiennent à l'autre suffisamment, ça peut fonctionner.
          J'ai trop laissé mes peurs dicter mes choix, contrôler mes réactions. Il est temps de leur flanquer une bonne raclée, de se lever et de se battre.
          Je ne sais pas à qui je dois rendre grâce pour les personnes qui jalonnent ma vie, mais avec elles dans mon dos, je sais que tout ira pour le mieux.

          Ce texte est là pour vous insuffler un peu de ce courage, je crois. Pour vous dire que, après une rupture qui m'aura traumatisée pendant ces cinq dernières années, après avoir lutté contre des troubles du comportement alimentaire (et je suis de nouveau en plein dedans), après m'escrimer contre ma bipolarité, je suis là pour m'accrocher à ce que je pense légitime : mon bonheur. — Je ne peux pas revivre ça.

          Peut-être est-ce égoïste, comme certains pourront le penser; moi, je ne le pense pas. Je pense simplement que des personnes se perdent et qu'il faut être patient pour les voir reprendre le bon chemin.
          Non, je ne l'aime pas — je n'aimerai jamais personne comme j'ai pu aimer B.—, mais je tiens énormément à lui, et tout autant à nous.
          Nous étions heureux.
          Nous étions bien.
          Nous devons être heureux.
          Nous devons être bien.
          La vie est courte et elle est dure. Tout se mérite ici-bas. Je pense donc avoir mérité mon bonheur et je dois encore me battre un peu pour ça.


          Je voudrais également spécialement remercier vous autres, ces personnes qui me suivent ici ou sur YouTube, qui avez été des anges suite à la vidéo qui expliquait pourquoi tout tourne un peu au ralenti en ce moment. Vous êtes géniaux, je ne m'y attendais pas...

          —xoxo